Créer un site internet

SEELOWE : Campagne uchronique

Guitho1974 et son fils se lancent, confinement oblige, dans la campagne créée par Anacréon "SEELOWE".

ICI, la particularité est que les objectifs de chaque camp sont spécifiques et incoinnus de l'adversaire. Difficile alors d'établir une stratégie. On ajoute à ça des objectifs de campagne apportant des bonus et des objectifs de scenario apportant des points de campagne.

Difficile de savoir en temps réel qui gagnera à la fin.

S1 « Tangmere Airfield »

T-Tag – 4 heures, c’est le moment de préparer le terrain sur le S1 « Tangmere Airfield ».

Partie assez rapide à jouer, avec 6 tours sur une map 2x3 et  3 ordres pour chaque camp.

Scenario sympa et le fait de ne pas connaitre les objectifs de l’adverse donne un vrai piment au jeu.

Malgré tout, il est difficile pour les anglais de tenir les bâtiments : lutter de nuit noire contre des paras armés de grenades et couteaux, c'est coton…

Au final, les allemands ont rempli leurs 3 objectifs contre 2 seulement pour les anglais (qui ont en plus accumulé 90% de pertes) avec 2 points de campagne en prime pour les premiers nommés.

Du côté des objectifs de campagne :

  • les deux héros (Franck CLOUDSLEY et Sebastian JAKOBUS) ont survécu et seront donc disponibles pour les S10 et S11. Sur ce sujet nous avons décidé d’appliquer la règle suivante : Si un des héros meure au S10, il ne sera pas dispo au S11.
  • Le joueur allemand contrôlant 2 objectifs sur 3 à la fin, il aura droit au Messerschmitt 109 tandis que l’anglais, qui a sauvé le pilote, pourra bénéficier d’un Spitfire.
  • Plus intéressant pour les allemands, ayant obtenus plus de 7 points en destruction d’unités, il bénéficiera d’un renfort Fallschirmjäger au S2 ou au S3… plutôt intéressant !!

Pour l'instant, le score est de 2 à 0 en faveur des allemands.

S2 « Débarquement de Southsea »

T-Tag, c’est plus l’heure du Thé… ça y est, les allemands arrivent, c’est le moment du S2 « Débarquement de Southsea ».

Partie plus touffie : 8 tours sur une map 2x3, 5 ordres (plus un  bonus clairement réservé vu sa position) côté allemand contre 4 côté anglais.

Contrairement au S1, le S2 est clairement plus favorable aux anglais. Les armes lourdes anglaises rendent la sortie de la plage difficile (3 Vickers quand même + 1 canon anti-char). Pour les anglais, le déploiement est capital, peu d’unités mais qui font de gros dégâts. Bien placées elles deviennent redoutables tant les lignes de vue sont nombreuses…

Les allemands ayant de plus choisi de ne pas se renforcer des Fallschirmjäger gagnés au S1, la tâche devenait complexe, trop certainement.

Le coup de la bataille navale, c'est sympa, même si les allemands l'ont perdue dès le tour 1 (les anglais jouent le tout pour le tout et défaussent 4 cartes, coup de poker gagnant) : cela se termine par 3 barges avec marqueurs « suppressed » et surtout toutes les unités à l’intérieur également. Là, ça fait mal !!! Très clairement, si j'avais su que ça ferait autant de dégâts, j'aurais défaussé également des cartes, quitte à me séparer de bonnes cartes !

Les pertes ont été plus nombreuses côté allemand avec au final seulement 1 objectif contrôlé contre 3 qui restent anglais… Au total, 5 points de campagne remportés par les anglais.

Les 2 héros sont morts (dont Oros SNOWT au dernier tour, victime d'un assaut après qu'il s'est un peu découvert pour tenter de conquérir un 2ème objectif…) et ne seront donc pas dispo aux S10 et S11.

L’honneur allemand est sauvé par la survie du Panzer III (qui en plus a tué le sniper anglais Harold MARSHALL) que les anglais retrouveront au S6, c’est bien la seule consolation allemande.

Pour la première fois, nous avons joué des cartes (enfin 1 carte) aviation… Et bien ça fait des dégâts quand même, les anglais perdant leur mortier de 3 pouces et les allemands des MG42.

Pour l'instant, le score est de 6 à 4 en faveur des anglais, mais les allemands n'ont pas dit leur dernier mot...

S3 « la prise de Portsmouth »

T-Tag + 1heure, c'est l'heure du S3 « la prise de Portsmouth ». les allemands ont débarqué, maintenant c'est la guerre...

Partie en 7 tours sur une map 3x3. Le champ de bataille est vaste mais les allemands n’ont que 3 ordres contre 4 aux anglais. Une partie en attaque défense.

Il va falloir la jouer serrer pour remplir ses objectifs, les défenseurs ayant la possibilité de détruire les objectifs de l'attaquant qui ne devra donc pas trop flâner dans les rues de Portsmouth (on se passera donc des photos de vacance...).

Les allemands disposeront cette fois des renforts Fallschirmjäger gagnés au S1... peut-être un avantage décisif... mais ils n’arriveront qu’à la phase de réserve du tour 4.

Et c’est là que ne pas connaître les objectifs adverses revêt tout son intérêt pour cette campagne. Une fois tout le monde déployé, les allemands avec 2 SS MG Group dans le SDKFZ prêts à se jeter sur les objectifs ennemis !!

Mais là, la surprise est de taille puisque dès le premier ordre, les anglais se replient derrière les ponts. C’est la stupeur côté allemand et j’avoue ne pas bien comprendre la tactique anglaise, mes objectifs étant de contrôler les objectifs, et surtout de les garder intacts.

Heureusement, une carte « Schnell » jouée sur mon véhicule et le tir en mouvement des SS MG Group permettent aux allemands d’éliminer un Mines keeper anglais.

Un Bren se déploie et marche malencontreusement sur une mine et c’est une deuxième unité anglaise éliminée… Et tout ça au 1er tour.

Au final, aucun objectif n’est détruit, les anglais ont sauvé 7 unités (ils auront donc le choix de marquer 2 points de campagne ou d’avoir un renfort Piat au scenario 6. Il s’en est fallu d’une unité pour avoir les deux options).

Côté allemand, 3 objectifs contrôlés sur 4 leur confère 7 points de ravitaillement à utiliser au choix lors des scenarii 4, 5 ou 6 et 2 points de campagne.

Evidemment, SASHA et Reno HAMMER ont survécu et seront présents au S10 et au S11.

Une partie en 3 tours lors de laquelle les renforts Fallshirmjäger n’ont pas eu l’occasion de faire leur entrée. Comme dirait Petit Gibus « Si j’aurais su j’aurais pas venu ». Ils auraient été plus utiles au scenario précédent et auraient peut-être pu éviter la débâcle allemande.

Enfin, il faut noter le souci d’économie des anglais qui n’ont pas tiré un seul coup de feu de la partie !!!!!!!!

Pour l’instant, et en attendant de savoir ce que vont faire les anglais avec leur bonus (le scenario 6 n’étant pas encore disponible, il va falloir attendre leur décision), les allemands  égalisent, 6 partout.

S4 « Une épine dans le pied : Fortress Wight »

T-Tag + 2jours, tout le monde a eu le temps de se refaire le moral et la santé. C'est maintenant l'heure de l'offensive allemande pour préparer le débarquement. Et ça commance par le S4 « Une épine dans le pied : Fortress Wight ».

Et cette fois ci les rosbeefs ne pourront pas fuir comme il y a 2 jours (voir le CR du S3 juste au dessus), et pour cause ils seront acculés sur la mer...

Les Fallschirmjäger arrivent par la forêt. Le temps est avec eux, c’est le brouillard avec une détection des unités embusquées à 2 cases et un malus au tir de -2 au-delà partir de 3 cases. Tout ça rend les armes lourdes anglaises bien moins efficaces (les Vickers avaient cloué au sol l’infanterie allemande au scenario 2).

Ça tombe bien, l’objectif allemand est de les faire sortir des tranchées dans lesquelles elles sont planquées, bien au chaud... ou à défaut de les éliminer. Pour cela, les paras allemands disposent de Grenades qui s’avèreront très efficaces.

Sur les premiers tours, les anglais ne prennent pas trop de risques et les paras peuvent avancer cachés sans rencontrer de résistance. Ils arrivent rapidement près de la zone de déploiement anglaise. Il leur faudra faire quand même attention car les commandos anglais sont bien équipés et seront dangereux tout au long de la partie. Ils seront les plus offensifs et la bataille qu'ils livreront dans les cratères marquera à coup sûr les esprits. Il y aura de nombreuses pertes à déplorer dans les deux camps. A ce sujet, les anglais emportent le point du moral pour avoir éliminé plus d'unités que les allemands : la section K-Gun et le MG Platoon (10 pts) côté anglais contre l'Aufklärer, la section Fallshirmjäger et le mortier (13 pts) côté allemand. Malheureusement pour les anglais, ce sera uniquement une satisfaction car ça ne rapportera aucun bonus de campagne.

Dès le Tour 1, la Vickers placée dans la tranchée la plus éloignée des allemands fait 1/3 du travail en allant se positionner à l’abris dans le bocage juste devant. Il ne reste plus pour les allemands qu’à grenader les deux tranchées encore occupées et ce sera bon pour faciliter le débarquement. Tout l’enjeu sera de s’approcher discrètement, en zigzagant entre les LdV (bien aidés par le fameux Fog anglais) pour balancer les petits cadeaux (on a même entendu un « J’ai un petit cadeau pour vous » au cours d’un des échanges de tirs).

Pour les mortiers, au final peu de dégâts, la dispersion de 4 cases ayant eu raison de leur puissance de feu (quand même +4 contre les unités d’infanterie). Le seul tir qui aurait pu compromettre l’inexorable avancée allemande aura été annulé par un « Vétéran ». Tout à fait opportun diront les allemands, bizarrement cet avis ne sera pas partagé par les anglais... Au passage une petite astuce : avec cette grande dispersion, il vaut mieux bien serrer les unités, contrairement à l’habitude de bien les espacer en temps normal. Au fur et à mesure des tours, les unités se rapprochant les unes des autres, il devint dangereux de tirer au risque de se voir demander des comptes sur les erreurs de tirs !!

A la fin du combat, lorsque le brouillard se leva, on s’aperçut que les Vickers dans les tranchées avaient été éliminées à la grenade : Et 2 points de campagne de plus pour les allemands.

Pour les pas de perte, les Fallshirmjäger l’empotent 9 à 7 et récupèrent donc 2 points de ravitaillement supplémentaires pour le S6. Le surnombre allemand aura eu raison de la vaillance des commandos britanniques... bien aidés par la carte « Hitlerjungend » sortie au dernier tour et qui fait revenir en jeu un Fire Team para et donne les deux points d’avance nécessaires aux allemands.

Du côté des Héros (Bill MILLIN et SIEGFRIED), il n’y aura pas grand-chose à se mettre sous la dent, l’objectif de les garder vivants restreignant considérablement leur champ d’action. Au final, ils s’en sortent sans mourir et seront disponibles pour leur camp respectif au S10 et S11. Bon, il faut avouer que Bill MILLIN a été sauvé par un « Merci le casque » suivi d’un « Courage » qui l’a sauvé d’un assaut de SIEGFRIED au dernier tour.

Pour l’instant, et en attendant de savoir ce que vont faire les anglais avec leur bonus (le scenario 6 n’étant pas encore disponible, il va falloir attendre leur décision), les allemands ont repris l’avantage 8 points à 6.

S4 « Arun River »

C'est reparti pour un nouvel épisode de la campagne. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

T-Tag + 3jours, les allemands continuent leur offensive. L’objectif aujourd’hui est de sécuriser le pont et de détruire les fortifications dans le S5 « Arun River ».

Bon et bien nous n’irons pas par 4 chemins : ce fut une vraie boucherie (c’est en tout cas ce qu’a rapporté le Haut Commissaire aux Archives, Patrick Bialès).

Dès le Tour 1, le mortier Anglais se met en action et rate de peu les deux SDKFZ (coup de bol pour les allemands, ils n’avaient qu’une chance sur 6 d’être épargnés).

Le champ devient alors libre pour les véhicules, ras la gueule d’unités embarquées, qui se ruent sur les deux passages possibles : le gué et le pont. Une carte « Schnell » et le 1er s’engage sur le pont. En phase de réserve, les deux Fire Group débarquent et occupent les positions en avant du pont, seul un MG Group restant dans le véhicule, attendant le tour 2 pour débarquer directement derrière les lignes alliées...

Bon tout ça c’est la théorie... Au Tour 2, une carte initiative allemande permet à un Fire Group de jeter une grenade sur Jules, le Piat FFI et un Piat anglais (qui joue « A terre » pour se protéger) : résultat, le Piat FFI est tué sur le coup tandis que l’anglais survit. Il joue alors une carte « Courage » et entame une « Action d’éclat » ! Côté allemand, une carte « Nein » devrait suffire, mais non, ces satanés anglais avaient 2 « Action d’éclat » en main... Snif snif, plus de SDKFZ qui finit en flammes à l’entrée du pont, bloquant le passage aux allemands et laissant largement la place aux alliés de le saboter.

Quant au deuxième SDKFZ, il se prend un coup de mortier et fini en épave également. Et toutes les unités embarquées doivent débarquer en pagaille et avec un marqueur « suppressed » en cadeau.

En phase de réserve, l’Aufklärung arrive dans la ville à l’opposé de la ferme. Ne reste plus qu’à se débarrasser du Bren tranquillement installé tout en haut de la ferme : Ce sera le travail de LUDWIG ! Les anglais en profitent pour infliger 3 marqueurs destruction au pont, la moitié du chemin est fait.

Le moral allemand est au plus bas, et cela ne va pas s’arranger : au Tour 4, LUDWIG, pour protéger l’avancée des véhicules allemands, fait une action d’éclat, sort de son bosquet, tire sur le Bren, fait 1, seul résultat qui n’inflige rien à son adversaire, et retourne se cacher dans les arbustes... qui ne lui serviront pas à grand-chose car il sera victime d’un tir de mortier. Et là, c’est la débandade, les 3 véhicules de l’Aufklärung se font tirer comme des lapins.

Et Hop, un objectif allemand en moins, sans compter celui qui consistait à détruire la ferme. Il ne reste plus qu’à essayer de protéger le pont sur lequel se trouve SIR JULIAN BINUS. Les MG group (+3 au tir quand même), un Recon (armé de grenades) auront tout tenté, rien n’y fit... le pont sombra dans la rivière Arun au Tour 5, les anglais faisant le choix de sacrifier BINUS pour arriver à leurs fins...

Au final, le compte est sévère pour les allemands : aucun objectif rempli (à part la mort de BINUS) contre 100% réalisé côté anglais.

Moralité, les allemands seront limités à 350 points d’armée au S10 et S11 (sera-ce rédhibitoire ? nous le saurons plus tard).

Pour l’instant, et en attendant de savoir ce que vont faire les anglais avec leur bonus (le scenario 6 n’étant pas encore disponible, il va falloir attendre leur décision), ce sont les anglais qui mènent d'une courte tête  10 points à 9.

Ajouter un commentaire

 
×