Créer un site internet

Ste Mère Eglise - Redchili Vs Guitho1974

Bilan Campagne

Redchili avec les américains est opposé aux allemands de Guitho1974.

A l'analyse des scenarii, les 3 premiers semblent à l'avantage des allemands tandis que les 3 derniers paraissent plutôt à l'avantage des américains.

Le bilan est :

S1 - Victoire allemande

S2 - Victoire allemande (il ne s'en est pas fallu de grand-chose...)

S3 - Victoire allemande (pour le coup, écrasante victoire !)

S4 - Nouvelle victoire allemande... même pas peur diront certains !

S5 - Ach ! zes zatanés para zont fraiment très koriaceu - Victoire (presque) éclaire des américains !!!!!!!!!

Notes de Guitho1974

Si les 4 premiers scénars étaient assez clairement à l'avantage des allemands (avec facilités de défense dans les bâtiments), sur le S5 l'équilibre des forces s'inverse et les ricains reprennent le dessus.
Reste à jouer le S5 avec, une fois n'est pas coutume, des américains retranchés dans La Fière et qui tenteront de repousser l’assaut des allemands qui veulent reprendre leur position (je me demande si a fermière n'est un peu pour quelque chose dans la furie que mettent les 2 camps à posséder cette ferme...)

S5 - La Fière, première

Malgré 4 « humiliantes » défaites, les américains de Redchili décident de prendre « la fière » d’assaut en cette nuit du 26 octobre 2017. Evidemment, Guitho1974 et ses allemands sont prévenus, la bataille va être terrible ; elle débute à 19h.

La situation est simple pour les allemands : il faut jouer la montre, 8 tours c’est long, mais pas tant que ça… enfin c’est ce qu’ils croient, la suite nous le prouvera !

Donc déploiement tranquille des allemands (17 unités et 5 ordres), un peu dans les maisons, un peu dans les bocages ; tout le monde en position d’attente. Première décision, et nous verrons que cela est peut-être une erreur, il n’y aura pas de course aux bonus, ceux-ci pouvant s’avérer meurtriers pour parfois pas grand‑chose. Ce sera donc tout pour les valeurs para.

Côté américain, pas de zone de déploiement, les troupes arrivent par le côté sud de la carte, tout de même 13 unités et 4 ordres.

A la fin du tour 2, les américains ont récupéré 2 bonus au Sud (1 ordre spécial et 1 possibilité de compléter son deck). La décision allemande s’avère donc mitigée, 1 des 2 bonus étant pour le moins important (vous aurez deviné lequel j’espère), même si il sera finalement un coup d’épée dans l’eau, le Bar Team ayant la charge de l’utiliser au tour 4 se retrouvant avec une grenade dans les poches, et malheureusement ce sera une grenade allemande et qui plus est dégoupillée L. Sur le champ de bataille, on ne déplore qu’un mort allemand, une pauvre unité Recon ayant eu à faire avec un assaut d’un Fire team para dans des bois (et oui, quand on confond bois et bocages, on en paye les conséquences cash…).

Malgré ça, pas trop de frayeur pour les allemands, toujours bien au chaud dans leurs maisons.

Au tout 4, Ludwig, délogé de son bocage pendant le tour 3 après un superbe tir de sniper manqué (1er « 1 » d’une série monumentale de 4 à la suite côté Guitho1974), se fait shooter comme un bleu à côté de la petite maison « HoN ».

Arrivent alors les renforts US ; 13 unités et 2 ordres supplémentaires… En pagaille, on assiste à un concours de raté entre dans la maison « SM3–house 2 » (c’est dans ces moments qu’on comprend pourquoi l’intérieur des maisons était détruit…), des jets de grenades dans les maisons, des tirs et assauts allemands ratés (toujours cette série de « 1 ») et une peur allemande qui grandit ; force est de constater que la bataille commence à choisir son vainqueur... et l’arrivée à la phase de réserve du tour 4 de la MG Nest n’y changera pas grand-chose.

Lorsque le jour se lève, au début du tour 5, les GI’s ne possédaient encore qu’un objectif secondaire, mais ils étaient bien installés et l’objectif principal était proche d’être récupéré.

Ste mere s5 04

C’est donc au tour 5 que les américains vont faire leur dernier effort et avancer inexorablement sur les objectifs… le tour est joué, 2 objectifs secondaires et l’objectif principal dans la poche, le sort en est jeté et les allemands n’ont plus qu’à baisser pavillon.

Ste mere s5 02b

En conclusion, une bataille acharnée ou le nombre d’unités américaines a eu raison des positions défensives allemandes. Et en plus, Redchili n’a presque pas pu utiliser son troisième bonus qui lui octroyait une carte supplémentaire… tant de bonnes cartes non utilisées, c’est rageant quand on sait que parfois ces cartes seraient plus qu’utiles mais ne sortent pas…

Ste mere s5 03

Maigre consolation, les allemands gagnent aux points, 12 à 6… rendez-vous est à prendre pour le S6…

Ste mere s5 05

S3 - Tir aux pigeons

Mercredi 16 août, le S3 est engagé vers 15h30. Redchili joue toujours les US et Guitho1974 les allemands.

Toujours 6 tours pour cette partie avec des parachutages (c'est le dernier scénar de la série avec parachutage, donc a priori avantageux pour les allemands. Pour la suite, les US seront déjà sur place et ce sera certainement beaucoup plus difficile pour les allemands).

Une fois les allemands bien embusqués dans les maisons (enfin presque tous dans les maisons), les pigeons peuvent se poser… ou du moins essayer !

Nous verrons par la suite pour quelle raison seuls les allemands relaterons cette courte mais intense bataille…

Par cette nuit, alors que les allemands étaient tranquillement dans leurs baraquements (mais pas encore endormis), ils furent surpris de voir dans le ciel de petits papillons blancs descendre sur la ville. En fait il s’agissait de parachutistes américains qui avaient dû se tromper d’heure d’arrivée. Ils étaient en avance et les allemands biens réveillés pour les attendre à l’atterrissage (les américains ne devaient pas connaître la SNCF, sinon ils auraient été en retard).

Bien planqués, les allemands attendent avec impatience que les parachutistes foulent les pavés de Ste Mère. On trouve en pagaille des Recon, des Fire, des MLG, 2 SDKFZ « suppressés », 1 Zündapp et 3 officiers.

Ste mere s3 01

Côté ricains, arrivent 1 à 1 des pathfinders, des bar team, 1 calibre .30, 1 bazooka et 2 officiers.

Pas de bol, au premier tour les officiers arrivent sur la place de l’église et se tombent dessus pour finir avec 1 marqueur ‘suppressed’ chacun… ça commence bien pour Redchili !! Pendant qu’un officier américains fait un feu d’artifice avec un des deux SDKFZ, une MG42 bien planquée dans la maison proche de la drop zone 1 balance une ‘Gebalte Ladung’ et bim, 1 pas de perte pour les officiers.

Un tir de suppression avec la Zündapp assorti d’un 6 et bam, 2 suppressed de plus pour Drenan qui en avait déjà 1 : 1 officier cloué au sol pour encore quelques tours.

Ste mere s3 02

Les ricains tentent bien de faire bonne figure et une grenade judicieusement lancée dans le grand bâtiment au nord de la drop zone n°5 (celui dans lequel se sont entassés, comme des moutons, 4 unités allemandes) dégomme une MG42 et inflige un pas de perte au Fldkommando Güber… ce ne sera malheureusement pas suffisant pour freiner les allemands.

Au tour 2, pensant faire un bon coup, Redchili sort une carte ‘communication coupée’, vite contrée par une carte ‘Nein’ qu’il n’avait pas vu arriver.

Pour la suite, 2 cartes ‘Tir d’opportunité’, dont une avant un assaut dans l’église de Mc Vicar qui avait déjà un pas de perte, des tirs de suppression multiple avec le SDKFZ survivant en travers de la route proche de la drop zone 5 et c’est la bérézina chez les paras.

Ste mere s3 03

Au final, une victoire allemande par défaut d’ordre en plein milieu du tour 4 et il n’y aura malheureusement aucun américain pour donner sa version des faits …

« Bon ! Fini de jouer ! », lancent les généraux américains, « Quand faut y aller… ». Et bien ils iront mercredi 23 août chez Redchili pour le S4.

S2 - Regroupez-vous

Durant la nuit noire de samedi dernier 05 juillet 2017, s'est joué le S2 de Sainté Mère Eglise entre Redchili (US) et Guitho1974 (GE).

Peu de points de recrutement, peu d'unités, 6 tours : On se dirigeait vers une victoire rapide de l'un ou l'autre des camps.

Début des hostilités fixé à 20h, transformé en 21h après bière de l'amitié et discussions sur HoN (le forum, le compendium, le S1, l'opération re-belotte, tout ça dans le désordre).

Bon, les avions US attendant avec impatience le parachutage et les pilotes scrutant avec anxiété leur jauge de carburant (et nous verrons plus tard qu'il ne valait mieux pas être trop juste en pétrole), nous avons fini par démarrer.

Parmi les GE, 1 panzerscreck qui avait dû tourner du mauvais côté, 3 MG42 positionnées en batterie de défense de la ligne arrière, 2 recon embusqués dans le noir tels des croquemitaines, 2 fire qui attendent leur heure et l'Oberlieutenant Hauser avec ses 2 ordres à distribuer.

Côté US, des avions en pagaille essayant de larguer leurs unités au plus proche de la sortie (pas facile, sachant que le S1 ayant été perdu pour les ricains, les repères de parachutage se trouvent un peu dans les coins, tout de rouge vêtus).

Bref compte-rendu d'un survivant américain, malheureusement dans la précipitation de la fuite, il a cassé son appareil et aucune preuve de ce qui va suivre ne pourra être présentée...

Le premier à sauter : Le 1er lieutenant Drenan... plouf, dans les marais et retourné illico dans l'avion. Ça commence bien pour les ricains qui vont se retrouver avec 1 seul ordre au premier tour. Sur cette première série de sauts, arriveront à atterir, sans trop de bobos des pathfinders et 1 des 2 bar team. Comme son lieutenant, le deuxième bar team fera du saut à l'élastique et remontera dans son avion.

Sur ce tour 1, grâce aux drop zones rouges, les allemands prennent rapidement le bonus de gauche devenu innaccessible par les américains : Et 1 ordre supplémentaire pour la partie, ce qui fera 4 ordre aux allemands et 3 ordres aux ricains...

Pour le bonus de droite, 1 pathfinder et 1 recon group se retrouvent dans les bois (où il ne fait pas bon se promener, le loup ayant fini de s'habiller...), côte à côte, se regardant en chien de faillance : personne n'osera lâcher l'autre de vue pour ouvrir la malle, en tout cas pour ce tour. Bref, une perte proche de l'objectif côté allemand compensée par un pathfinder en phase de réserve.

Au deuxième tour, les unités américaines non débarquées atterrissent de manière éparse sur les 5 drop zone. Et évidemment, le Bar Team replonge dans les marais et retourne faire un tour dan,s son avion pour changer une deuxième fois (attention, j'ai pas écrit seconde) de liquette, treillis et autres rangers.

Le bonus de droite finira dans l'escarcelle des américains, le recon ayant subi un assaut fatal et le fire group allemand planqué dans l'autre bois ayant réussi un superbe tir... au pigeon sur le pathfinder. Pour le reste, pas grand-chose, un tir américain raté sur un recon pris dans la lumière des phares en pleine plaine, les mains pleines du bonus fraichement acquis... Il a eu chaud et pourra servir aux prochains tours.

Pour les tours suivants, il s'agira pour les allemands de jouer la montre et pour les américains de se précipiter vers la terre promise... au final, peu de pertes (3 américaines et 2 allemandes).

Seulement 1 unité américaine sortie (avec un potentiel de 4, 3 étant finalement restées pour tenter de percer le passage aux 2 autres qui auraient suffis pour que les américains gagnent), les autres étant barrées par les unités allemandes.

C'est ainsi que la bataille s'achève par une victoire allemande, certes attendue (les 3 premiers scénars étant à l'avantage des allemands alors que les 3 derniers a priori plutôt à l'avantage des américains).

La suite au prochain numéro pour le scénario 3 "Tir aux pigeons"... ça promet !!!!!

S1 - Pathfinders

Mercredi 30 novembre 2016 en soirée s'est déroulé le premier acte de la campagne Saint Mère Eglise entre le gentil libérateur Redchili (enfin pas gentil avec tout le monde) et le très vilain occupant Guitho1974 (moi vilain !?) : "Pathfinders" où sont envoyés la crème des troupes aéroportées US... Présenté comme ça, ça fait quand même peur !!

Enfin bref, la partie semble assez déséquilibrée en faveur des GE (ce qui finalement ne va pas s'avérer complétement faux) malgré les 220 pts et 4 ordres pour les US contre 210 pts et 3 ordres pour les GE. Jouer la défense ET la montre demande moins d'unité, qui plus est dans un terrain non dégagé.

Ca commence quand même fort pour les paras US, dès le premier tour, les 2 Halifane ligts nécessaires sont posées (OK, celle du milieu est facile, pour la seconde sur l'aile droite, une carte "prêt" bien placée, le tour est joué et voilà 50% du travail fait pour les ricains) : Gloups, ça va être compliqué de tenir les 5 tours suivants à empêcher ces damnés ricains de déclencher l'Eureka Ground... Mais le courage ne manque pas parmi les forces d'Adolphe !!!
Donc finalement ce sera une guerre de tranchée dans les bois, va falloir sortir les baïonnettes...

Bon, il faut savoir que la bataille pour le bonus fut féroce, qu'au final personne n'a réussi à le prendre. Perso, en ayant pris les positions dominantes (2 cases nord bloquées par mon Puma explosé et la case sud-est dans les bocages occupée), j'ai pu faire un peu de tir au pigeon sur les paras qui sont venus dans la plaine occuper la dernière case objectif libre... Quand il y a moins d'unités ennemies, c'est quand même plus facile et en plus ça fait gagner du temps.

La victoire par défaut d'ordre n'étant pas possible pour les allemands (enfin c'est ce sur quoi nous sommes tombés d'accord avec Redchili car il n'y avait pas de tuile de recrutement US et donc pas de définition de la répartition des ordres dans les unités ==> Un commentaire serait le bienvenu sur ce point), il a fallu jouer la victoire par défaut de "signalers" côté US (c'est vrai qu'il est difficile d'allumer une balise quand on est au ciel  :mrgreen: ).
Donc c'est ce qui arriva au tour 5 qui a scellé le sort des paras...

Finalement, à part pour que les ricains se fassent plaisir avec leurs satanées hawkins mines (en plus quand on se rappelle que les +2 se cumulent quand elles sont plusieurs...) et pour faire un joli barrage, je ne vois pas trop à quoi sert le Puma dans cette partie ; Trop d'unités embusquées et trop de bocages et autres fourrés pour optimiser son utilisation.
 

Ajouter un commentaire